Les prêts entre communes – une alternative utile contre les taux négatifs

Les prêts entre communes – une alternative utile contre les taux négatifs

Aktuelle Neuigkeiten zu Loanboox Blog Bild Sparschwein

Jusqu’à présent, il était très courant pour les communes de garder leur capital excédentaire sur leurs comptes bancaires. Mais maintenant que de plus en plus de banques abaissent leur limite d’exonération sur les comptes et que les communes doivent ainsi payer des intérêts négatifs également sur les comptes d’épargne, il est temps de réfléchir à des alternatives. Nous vous en présentons une.

L’époque dans laquelle mettre de l’argent de côté était encore récompensé par des intérêts est révolue. La commune de Zuchwil, dans le canton de Soleure, devait payer 10 000 francs par an pour un avoir d’un million de francs, car des limites lui ont été imposées. Beaucoup trop, a estimé le responsable des finances qui a dû élaborer une nouvelle stratégie pour la gestion des liquidités de sa commune. Zuchwil n’est qu’un exemple parmi tant d’autres, et les alternatives aux taux d’intérêt négatifs représentent beaucoup de travail pour les communes : (pré-)financement des organismes publics associés, versement anticipé des cotisations de retraite ou des contributions cantonales, ouverture de plusieurs comptes dans différentes banques et gestion de ceux-ci.

Mais il existe un autre moyen d’utiliser judicieusement le capital communal excédentaire pour éviter les intérêts négatifs. Par exemple, en aidant d’autres communes, emprunteurs ou associations de droit public, à financer des projets. En effet, la marge de manœuvre financière est grande.

Sarah Tinguely, responsable de la région Suisse romande, explique comment cela fonctionne concrètement avec Loanboox :

«Les communes qui disposent de liquidités excédentaires peuvent ainsi agir en tant que prêteurs auprès de communes ou d’associations de communes ayant des besoins en financement. Cela se produisait déjà sous une forme similaire lorsque les communes prêtent à leurs organismes associés – par exemple des associations de communes. Pour les communes disposant de liquidités importantes, c’est un bon moyen de «placer» leur capital de manière plus rentable et plus sûre, tout en aidant une autre institution de droit public en Suisse.»

Que doivent faire les communes pour prêter à d’autres emprunteurs publics via Loanboox? Andi Burri, co-fondateur et directeur général de Loanboox Suisse nous explique :

«Les communes qui souhaitent placer leurs liquidités excédentaires auprès d’autres emprunteurs du secteur public via Loanboox à court ou à long terme peuvent s’inscrire directement sur Loanboox ou contacter leur interlocuteur soit par téléphone au 055 220 78 20, soit par email à info@loanboox.ch. Nous savons par expérience que les organismes étroitement liés au droit public, qui ont des structures et besoins connus par les communes, sont des contreparties particulièrement intéressantes.»

Que doivent prendre en compte les communes lorsqu’elles veulent prêter de l’argent à d’autres communes?

 

Grâce à l’expérience que nous avons acquise en traitant plus de 1800 transactions, nous pouvons vous montrer à quel point il est facile d’investir de cette manière et ce que vous devez clarifier au préalable.

Les points les plus importants :

  • Vérifiez le règlement de votre organisation pour savoir si votre commune est autorisée à accorder des prêts à d’autres emprunteurs en vertu du droit public. Dans de nombreuses communes suisses, cela est autorisé dans des conditions cadres claires.
  • Décidez si vous voulez agir de manière indépendante ou si vous voulez utiliser notre service.
  • Avez-vous besoin d’une expertise pour évaluer les risques de crédit des contreparties ? Nous ou nos partenaires seront heureux de vous aider.
  • Profitez de notre évaluation efficace et fondée sur l’expérience des conditions actuelles du marché.

Cela vous semble intéressant ? Contactez-nous, nous discuterons avec vous de toutes les prochaines étapes.

“La nouvelle normalité”. Des solutions numériques pour les pandémies.

Was sind die grössten Herausforderungen für Treasurer auf dem Weg zurück in Zeit nach der COVID-19-Pandemie? In einer mehrteiligen, virtuellen Konferenz geht die Wirtschaftsprüfungsgesellschaft PwC dieser Frage auf den Grund und beleuchtet die verschiedenen Facetten dahinter. 

Gibt es eine neue “neue Normalität” mit COVID-19? Und wie verändert sie womöglich die Arbeit von Treasury-Mitarbeitenden? Experten aus internationalen Technologie-Unternehmen- und von Finanzdienstleistern teilen ihre Einschätzung beispielsweise zur Entwicklung von Steuer-Regulatorien, Green Finance oder Cypersicherheit.

Darüber hinaus geht es in der Webinar-Reihe um die Möglichkeiten digitaler Transformation und wie Finanzprozesse dadurch optimiert werden können. Für Loanboox ist Stefan Feller, Head Capital Markets/Bonds, dabei. Stichwort: Digital Treasury. 

Aktuelle Neuigkeiten zu Loanboox Blog Bild digitale Balken

Das klingt spannend? Dann registrieren Sie sich jetzt noch schnell noch für die Webinare am 01. und 08. Juni 2021 .

Le monde sous le choc du Covid-19 – The Big Picture Special avec Mark Dittli

Le monde sous le choc du Covid-19 – The Big Picture Special avec Mark Dittli

Wie bewältigt die Welt – und vor allem die Schweiz – den Covid-19-Schock? Wie gross ist der wirtschaftliche Schaden? Diese Fragen standen im Mittelpunkt einer spannenden, virtuellen Loanboox-Talkrunde mit Wirtschaftsjournalist und “The Market”-Chefredakteur Mark Dittli. 

Das Balkendiagramm macht es deutlich: 2020 war für die meisten Länder in konjunktureller Hinsicht eine Katastrophe. Ein einziger, roter Balken in der Jahresübersicht zeigt steil nach unten. Auf einer anderen Präsentations-Slide schillert eine Heatmap in Gelb-, Rot- und Grün-Tönen. Auf ihr kann man im weltweiten Vergleich erkennen, wie weit die wirtschaftliche Erholung in den einzelnen Ländern schon fortgeschritten ist – oder eben nicht. “The Market”-Chefredakteur Mark Dittli erläutert die Einzelheiten und Hintergründe dazu so logisch und nachvollziehbar, dass es einfach Spass macht, seinen Ausführungen zu folgen.

Umfassendes Markt-Wissen kompakt verpackt

Der Wirtschafts-Journalist beleuchtet in seinem 20-minütigen Vortrag, wie sich der rasante Zinsanstieg in den USA auf die Märkte und insbesondere auf die Schweiz auswirken wird. Er nimmt Wirtschafts- und Industrie-Zweige unter die Lupe, die nach dem Covid-19-Schock am schnellsten wieder auf die Beine gekommen sind. Dabei legt Dittli besonderes Augenmerk auf die Investoren-Sicht. Wie sehr er damit dem Nerv der Teilnehmer getroffen hat, zeigt die intensive Fragerunde im Anschluss. Alles in allem ein gelungener Auftakt für eine spannende Experten-Talk-Reihe.

Neugierig geworden? Hier können Sie sich Mark Dittlis Vortrag anschauen.

YouTube

En téléchargeant la vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
Mehr erfahren

Video laden

Weitere Experten-Gespräche und Einschätzungen zu Themen rund um Wirtschaft, Finanzmärkte und Digitalisierung finden Sie hier.

Inflation et niveau de taux d’intérêt bas – les prévisions économiques de Daniel Stelter

Inflation et niveau de taux d’intérêt bas – les prévisions économiques de Daniel Stelter

Wie kommen Städte und Gemeinden durch die Corona-Krise? Was brauchen Kapitalgeber und Investoren, um erfolgreich zu sein? Und welche Vorteile bringt die Digitalisierung? In der Reihe loanboox.asks. sprechen wir mit Experten über Themen wie diese. Daniel Stelter macht den Auftakt bei unseren Audio-Talks.

Die Prognosen für 2021 sind durchwachsen. Einerseits Höhenflüge an der Börse – andererseits gedrosselte Konjunktur-Erwartungen durch die anhaltende Corona-Pandemie. Und dazu Notenbanken, die massiv Geld in die Märkte pumpen und die Zinsen niedrig halten. Wie das alles zusammenhängt, darüber haben wir in loanboox.asks. mit dem Wirtschafts-Experten und Autor Daniel Stelter gesprochen. Er meint:

Die wirschaftlichen Folgen der Corona-Krise werden uns noch sehr lange beschäftigen.

Hören Sie seine Einschätzungen im folgenden Audio:

Niedrigzins und Inflation - ein Ausblick auf 2021 mit Daniel Stelter

by Simone Franzke

Zur Person:

Daniel Stelter ist Makroökonom, Strategieberater und Autor. In seinem Podcast “Think beyond the obvious” blickt er hinter die wirtschafts- und finanzpolitischen Kulissen und erläutert wichtige Zusammenhänge.

Keine Zeit, das Audio jetzt anzuhören? Dann laden Sich den Beitrag einfach herunter.

Étude sur le financement des communes en Suisse – Partie 2: Les plateformes profitent à tous

Qui sont les partenaires financiers privilégiés par les communes suisses? Pourquoi les plateformes en ligne deviennent de plus en plus intéressantes pour les investisseurs? Dans la deuxième partie de notre série d’article, nous examinons ces aspects de plus près et laissons l’économiste Christoph Lengwiler nous donner son avis. 

Depuis 2003, la Haute école spécialisée de Lucerne analyse régulièrement la structure de financement des communes suisses de taille moyenne – la dernière fois en 2019.  Dans l’étude publiée cet été, elle conclut que le marché a considérablement changé ces dernières années. 

Avec qui?

e soit Il y a eu du mouvement, notamment en ce qui concerne les partenaires financiers. Avec 51.3% du volume de crédit recensé, les banques restent le partenaire le plus important des communes, mais leur part de marché est inférieure de 11% à celle de l’étude de 2016. D’autre part, les caisses de pension semblent devenir un partenaire de financement de plus en plus attractif: ils enregistrent une augmentation d’un peu plus de 10%. Près de la moitié du volume des prêts n’est donc plus financée par les banques. 

Cependant, la pondération s’est également modifiée au sein des banques. PostFinance et les banques Raiffeisen ont maintenu leur position sur le marché par rapport à l’étude précédente, mais les banques cantonales et les autres banques (UBS, CS, etc.) ont eu des parts de marché plus faibles à la fin 2019. La situation est similaire pour les compagnies d’assurance, qui se sont presque totalement retirées du marché ces dernières années. Il semblerait que le financement communal, bien que très bien noté en termes de solvabilité, ne soit pas assez attractif en raison de faibles marges. 

Les plateformes sont utilisées plus fréquemment

Et qu’en est-il des alternatives aux prêts classiques proposé par le conseiller de la banque? Selon l’étude, plus de la moitié des communes interrogées (60%) travaillent désormais avec des fournisseurs de service tels que des plateformes ou des courtiers. En 2016, ce chiffre était d’un peu plus de 41%. Mais les plateformes ne sont pas seulement intéressantes pour les emprunteurs, affirme le directeur de l’étude, Prof. Dr. Christoph Lengwiler, mais aussi pour les investisseurs potentiels.

« En principe, les plateformes présentent de nombreux avantages. D’une part, elles apportent des avantages aux investisseurs. En plus des banques, un autre groupe d’investisseurs, tels que les Family Offices, les compagnies d’assurance et les caisses de pension, peuvent soumettre des offres sous forme de prêts aux communes via la plateforme. Il s’agit d’un grand avantage. Les investisseurs peuvent ainsi accéder au marché et financer des prêts communaux avec très peu d’efforts. D’autre part, les communes ont également un avantage majeur. Elles peuvent placer leurs demandes de financement sur la plateforme et peuvent ainsi accéder à un large cercle de prêteurs potentiels très facilement, peuvent sélectionner la meilleure offre et ainsi éventuellement parvenir à réduire quelque peu les coûts de financement. »

Dr. Christophe Lengwiler, responsable de l’étude. 

La qualité avant la quantité

Les responsables des finances des communes semblent apprécier un certain degré de cohérence: le nombre de courtiers et de plateformes utilisés par les communes a diminué par rapport à la dernière étude. Cela témoigne une certaine concentration sur certains prestataires de services. Dans le classement des prestaires de services auxquels les communes font appel pour leur demandes de financement, Loanboox occupe la deuxième place avec 33% après seulement trois ans de présence sur le marché. 

Détails de l’étude et participants

En 2003, l’Institut des services financiers de Zoug (IFZ) de la Haute école spécialisée de Lucerne, sous la direction du Prof. Dr. Christoph Lengwiler, a pour la première fois sondé le marché sur le financement des communes de taille moyenne en Suisse. Depuis lors, l’étude a été réalisée six fois, la dernière fois en fin d’année 2019, en se concentrant sur les communes de 4’000 à 30’000 habitants. Au total, 470 communes ont été interrogées dans la dernière étude et 238 d’entre elles ont fourni leurs données, ce qui représente environ 11% de toutes les communes suisses. Avec un taux de participation de 50.6%, l’étude peut être considérée comme largement représentative. Pour la première fois, la Suisse romande a également été incluse, ce qui se reflète en terme de volume de crédits avec une augmentation de près de 30% par rapport à l’éude de 2016.

Lisez également la première partie de la série d’article sur le financement des communes en Suisse. 

Joyeuses fêtes et bonne année!

Joyeuses fêtes et bonne année!

Une année inhabituelle et difficile touche à sa fin. Une année qui a exigé beaucoup de nous tous à cause de la pandémie. Mais il y a eu aussi des moments positifs dont on se souviendra avec émotion. 

YouTube

En téléchargeant la vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
Mehr erfahren

Video laden

Nous sommes ravis d’avoir pu aider les communes, villes, cantons et entreprises de cinq pays à conclure avec succès leurs demande de financement via notre plateforme. Nous avons accueilli 105 nouveaux investisseurs et espérons faciliter leur travail – et celui de tous les autres – grâce à nos outils. Nous sommes fiers d’avoir pu accompagner Axpo Holding AG lors de la première émission obligataire verte cotée en bourse traitée de manière entièrement digitale. Et nous trouvons que c’est formidable, chère communauté Loanboox, de pouvoir travailler et collaborer avec vous aussi bien depuis chez soi. 

Nous vous remercions vivement de votre confiance et de votre intérêt en ces temps particuliers.

Il est maintenant temps de prendre une profonde inspiration et de faire place à 2021, avec énergie et dynamisme. Nous nous réjouissons de cette nouvelle année ensemble.

Nous vous souhaitons de belles fêtes en famille et vous présentons nos meilleurs voeux pour 2021. Prenez soin de vous. 

Votre équipe Loanboox