Inflation et niveau de taux d’intérêt bas – les prévisions économiques de Daniel Stelter

Inflation et niveau de taux d’intérêt bas – les prévisions économiques de Daniel Stelter

Wie kommen Städte und Gemeinden durch die Corona-Krise? Was brauchen Kapitalgeber und Investoren, um erfolgreich zu sein? Und welche Vorteile bringt die Digitalisierung? In der Reihe loanboox.asks. sprechen wir mit Experten über Themen wie diese. Daniel Stelter macht den Auftakt bei unseren Audio-Talks.

Die Prognosen für 2021 sind durchwachsen. Einerseits Höhenflüge an der Börse – andererseits gedrosselte Konjunktur-Erwartungen durch die anhaltende Corona-Pandemie. Und dazu Notenbanken, die massiv Geld in die Märkte pumpen und die Zinsen niedrig halten. Wie das alles zusammenhängt, darüber haben wir in loanboox.asks. mit dem Wirtschafts-Experten und Autor Daniel Stelter gesprochen. Er meint:

Die wirschaftlichen Folgen der Corona-Krise werden uns noch sehr lange beschäftigen.

Hören Sie seine Einschätzungen im folgenden Audio:

Niedrigzins und Inflation - ein Ausblick auf 2021 mit Daniel Stelter

by Simone Franzke

Zur Person:

Daniel Stelter ist Makroökonom, Strategieberater und Autor. In seinem Podcast “Think beyond the obvious” blickt er hinter die wirtschafts- und finanzpolitischen Kulissen und erläutert wichtige Zusammenhänge.

Keine Zeit, das Audio jetzt anzuhören? Dann laden Sich den Beitrag einfach herunter.

Étude sur le financement des communes en Suisse – Partie 2: Les plateformes profitent à tous

Qui sont les partenaires financiers privilégiés par les communes suisses? Pourquoi les plateformes en ligne deviennent de plus en plus intéressantes pour les investisseurs? Dans la deuxième partie de notre série d’article, nous examinons ces aspects de plus près et laissons l’économiste Christoph Lengwiler nous donner son avis. 

Depuis 2003, la Haute école spécialisée de Lucerne analyse régulièrement la structure de financement des communes suisses de taille moyenne – la dernière fois en 2019.  Dans l’étude publiée cet été, elle conclut que le marché a considérablement changé ces dernières années. 

Avec qui?

e soit Il y a eu du mouvement, notamment en ce qui concerne les partenaires financiers. Avec 51.3% du volume de crédit recensé, les banques restent le partenaire le plus important des communes, mais leur part de marché est inférieure de 11% à celle de l’étude de 2016. D’autre part, les caisses de pension semblent devenir un partenaire de financement de plus en plus attractif: ils enregistrent une augmentation d’un peu plus de 10%. Près de la moitié du volume des prêts n’est donc plus financée par les banques. 

Cependant, la pondération s’est également modifiée au sein des banques. PostFinance et les banques Raiffeisen ont maintenu leur position sur le marché par rapport à l’étude précédente, mais les banques cantonales et les autres banques (UBS, CS, etc.) ont eu des parts de marché plus faibles à la fin 2019. La situation est similaire pour les compagnies d’assurance, qui se sont presque totalement retirées du marché ces dernières années. Il semblerait que le financement communal, bien que très bien noté en termes de solvabilité, ne soit pas assez attractif en raison de faibles marges. 

Les plateformes sont utilisées plus fréquemment

Et qu’en est-il des alternatives aux prêts classiques proposé par le conseiller de la banque? Selon l’étude, plus de la moitié des communes interrogées (60%) travaillent désormais avec des fournisseurs de service tels que des plateformes ou des courtiers. En 2016, ce chiffre était d’un peu plus de 41%. Mais les plateformes ne sont pas seulement intéressantes pour les emprunteurs, affirme le directeur de l’étude, Prof. Dr. Christoph Lengwiler, mais aussi pour les investisseurs potentiels.

« En principe, les plateformes présentent de nombreux avantages. D’une part, elles apportent des avantages aux investisseurs. En plus des banques, un autre groupe d’investisseurs, tels que les Family Offices, les compagnies d’assurance et les caisses de pension, peuvent soumettre des offres sous forme de prêts aux communes via la plateforme. Il s’agit d’un grand avantage. Les investisseurs peuvent ainsi accéder au marché et financer des prêts communaux avec très peu d’efforts. D’autre part, les communes ont également un avantage majeur. Elles peuvent placer leurs demandes de financement sur la plateforme et peuvent ainsi accéder à un large cercle de prêteurs potentiels très facilement, peuvent sélectionner la meilleure offre et ainsi éventuellement parvenir à réduire quelque peu les coûts de financement. »

Dr. Christophe Lengwiler, responsable de l’étude. 

La qualité avant la quantité

Les responsables des finances des communes semblent apprécier un certain degré de cohérence: le nombre de courtiers et de plateformes utilisés par les communes a diminué par rapport à la dernière étude. Cela témoigne une certaine concentration sur certains prestataires de services. Dans le classement des prestaires de services auxquels les communes font appel pour leur demandes de financement, Loanboox occupe la deuxième place avec 33% après seulement trois ans de présence sur le marché. 

Détails de l’étude et participants

En 2003, l’Institut des services financiers de Zoug (IFZ) de la Haute école spécialisée de Lucerne, sous la direction du Prof. Dr. Christoph Lengwiler, a pour la première fois sondé le marché sur le financement des communes de taille moyenne en Suisse. Depuis lors, l’étude a été réalisée six fois, la dernière fois en fin d’année 2019, en se concentrant sur les communes de 4’000 à 30’000 habitants. Au total, 470 communes ont été interrogées dans la dernière étude et 238 d’entre elles ont fourni leurs données, ce qui représente environ 11% de toutes les communes suisses. Avec un taux de participation de 50.6%, l’étude peut être considérée comme largement représentative. Pour la première fois, la Suisse romande a également été incluse, ce qui se reflète en terme de volume de crédits avec une augmentation de près de 30% par rapport à l’éude de 2016.

Lisez également la première partie de la série d’article sur le financement des communes en Suisse. 

Joyeuses fêtes et bonne année!

Une année inhabituelle et difficile touche à sa fin. Une année qui a exigé beaucoup de nous tous à cause de la pandémie. Mais il y a eu aussi des moments positifs dont on se souviendra avec émotion. 

YouTube

En téléchargeant la vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
Mehr erfahren

Video laden

Nous sommes ravis d’avoir pu aider les communes, villes, cantons et entreprises de cinq pays à conclure avec succès leurs demande de financement via notre plateforme. Nous avons accueilli 105 nouveaux investisseurs et espérons faciliter leur travail – et celui de tous les autres – grâce à nos outils. Nous sommes fiers d’avoir pu accompagner Axpo Holding AG lors de la première émission obligataire verte cotée en bourse traitée de manière entièrement digitale. Et nous trouvons que c’est formidable, chère communauté Loanboox, de pouvoir travailler et collaborer avec vous aussi bien depuis chez soi. 

Nous vous remercions vivement de votre confiance et de votre intérêt en ces temps particuliers.

Il est maintenant temps de prendre une profonde inspiration et de faire place à 2021, avec énergie et dynamisme. Nous nous réjouissons de cette nouvelle année ensemble.

Nous vous souhaitons de belles fêtes en famille et vous présentons nos meilleurs voeux pour 2021. Prenez soin de vous. 

Votre équipe Loanboox

Le vaccin et les marchés financiers

Le vaccin et les marchés financiers

Alles wird gut, möchte man angesichts der hoffnungsvoll stimmenden Nachrichten über bald bereitstehende Covid19-Impfstoffe sagen. Und zumindest die Finanzmärkte stimmen in dieses Credo mit ein. Doch ist das nur eine Moment-Aufnahme oder schon ein Signal für einen weltweit synchronen Aufschwung?

Die Ankündigung, dass gleich mehrere Impfstoffe gegen das Virus noch innerhalb dieses Jahres eine Zulassung bekommen könnten, hat nicht nur die Kurse der jeweiligen Pharma-Unternehmen nach oben schnellen lassen, sondern auch die Börsen generell beflügelt. Obwohl viele Details – wie beispielsweise die Distribution der Vakzine – noch nicht geklärt sind, wird der Aufschwung auf den Märkten quasi vorweggenommen. Das gilt sowohl für die Entwicklung der Realwirtschaft, als auch für die Chancen an den Kapitalmärkten. Weltweit sind Investoren optimistisch gestimmt. Die Frage ist jedoch: Welche Faktoren können diese Entwicklung beeinflussen? Und an welchem Ausgangspunkt stehen wir tatsächlich?

Noch ist Corona omnipräsent

Der makroökonomische Hintergrund ist derzeit mit Sicherheit konstruktiver als noch im Sommer oder gar im Frühjahr. Obwohl die zweite Infektionswelle seit Wochen rollt, hat es die Wirtschaft bislang nicht so hart getroffen. Das liegt zum einen daran, dass die Regierungen in Europa einen kompletten Lock-Down bisher zu vermeiden versucht haben. Der internationale Warenverkehr beispielsweise läuft weitgehend ungehindert – das war während der ersten Welle nicht der Fall. Zum anderen hat man aus den Erfahrungen der Krise im Frühjahr gelernt, das schafft in vielfacher Hinsicht eine bessere Basis. Das ist die gute Nachricht.

Unsicherheitsfaktor USA

Doch noch steigen die Covid19-Infektionszahlen in den meisten Ländern weiter oder stagnieren zumindest auf hohem Niveau. Die USA kämpfen gegen eine dritte Welle, käme es dort zu neuen Lockdowns, hätte das sicherlich eine schwächere Konjunkturaktivität zur Folge. Hinzu kommt, dass eine Einigung im Kongress auf das von der Wirtschaft so dringend benötigte Stützprogramm noch nicht in Sicht ist – das spielt für die Entwicklung der Finanzmärkte weltweit ebenfalls eine grosse Rolle.

Power-Prognose mit kleinen Schönheitsfehlern

Diese recht ambivalente Gemengelage macht eine exakte Prognose schwierig und dennoch: die Ankündigung der Impfstoffe und die Hoffnung auf eine baldige Rückkehr zur Normalität ist ein euphorisierendes Signal. Selbst nochmalige, durch Corona verursachte konjunkturelle Rückschläge – so die Rechnung vieler Finanzexperten – könnten nach dem Beginn einer flächendeckenden Impfung rasch ausgeglichen werden. Sie erwarten eine Rückkehr des BIP in der Eurozone auf Vor-Corona-Niveau bis Ende 2022. Die Fähigkeit zu einer schnellen wirtschaftlichen Erholung habe sich bereits in diesem Sommer gezeigt, heisst es.

Investoren behalten diese Entwicklung im Auge. Es ist klug, sich jetzt schon Gedanken über die Zeit nach der Pandemie zu machen. 

Sie wollen jetzt schon investieren? Informieren Sie sich über sichere Anlagemöglichkeiten auf Loanboox.

Netzwoche: comment les fintechs et les banques collaborent-elles?

Aktuelle Neuigkeiten zu Loanboox Blog Bild Partnerarbeit

FinTechs gegen Banken – der Öffentlichkeit gefällt das Bild vom kleinen, innovativen David gegen den grossen, schwerfälligen Goliath. Was dabei oft ausser Acht gelassen wird: der Kundennutzen. Im Magazin Netzwoche erklären wir, warum Kooperationen mit institutionellen Partnern wie Banken wichtig und nützlich sind. 

Viele Banken, Versicherungen und Unternehmen wollen kundenorientierter, effizienter und agiler werden. Aber jahrzehntelang gewachsene Strukturen und interne Regulierungen machen diesen Entwicklungsprozess nicht gerade einfach. Den Kunden ist es wichtig, dass sie gerade in schwierigen Zeiten wie diesen, effiziente Finanzierungsmöglichkeiten finden, die auch aus dem Homeoffice problemlos bedienbar sind.

Der Markt für solche Partnerschaften ist da

Für unseren COO Dominique Hügli lagen die Vorteile deshalb auf der Hand, als sich beispielsweise die Möglichkeit einer Zusammenarbeit mit der Deutschen Kreditbank (DKB) bot. Beide Seiten wollen durch die Zusammenarbeit den Digitalisierungsprozess im Finanzsektor vorantreiben und das bestehende Marktpotenzial besser ausschöpfen.

Digitale Transformationen und gemeinsame Projekte wie diese sind immer auch eine Herausforderung. Es ist wichtig, dass alle ins Boot geholt werden, an das gemeinsame Produkt oder die Dienstleistung glauben und der zugrundeliegenden Strategie konsequent folgen.

Dominique Hügli, COO von Loanboox

Am Ende des Prozesses steht mit den «Direktdarlehen» ein digitales Produkt, mit dem alle glücklich sind – vor allem der Kunde. Mehr noch: Die Zusammenarbeit mit der DKB zeigt, dass es sich lohnt, das Portfolio für weitere strategische Partnerschaften auszubauen.

Interessantes Thema? Dann lesen Sie den ganzen Artikel im Magazin Netzwoche.

Recevez plus d’offres et bénéficiez de 25% de réduction sur les demandes exclusives jusqu’au 31.12.2020

Recevez plus d’offres et bénéficiez de 25% de réduction sur les demandes exclusives jusqu’au 31.12.2020

Nous avons analysé plus de 2000 demandes de financement et avons constaté que les transactions exclusives généraient de meilleurs résultats pour les emprunteurs.

En moyenne, les communes et organismes qui publient leurs demandes de financement exclusivement via Loanboox obtiennent deux fois plus d’offres compétitives que leurs pairs utilisant plusieurs canaux. Le nombre plus élevé d’offres se traduit par une compétitivité accrue qui, en fin de compte, se résulte par de meilleurs taux pour vous.

Pour vous donner une meilleure idée, jetez un coup d’oeil sur ces transactions exclusives récemment conclues ci-dessous: 

Une commune suisse de 3’700 habitants a reçu 17 offres compétitives (y compris des offres de banques locales). La commune a conclu au taux de 0% pour une durée de 4 ans. Ces conditions sont de 0.3% meilleur que par le passé, permettant de lui faire économiser plusieurs milliers de francs par an.

Une centrale électrique suisse a reçu 8 offres compétitives d’investisseurs suisses et européens. La centrale a conclu une transaction au taux de 0.78% pour une durée de 8 ans et 1.25% pour une durée de 12 ans. Cela lui a permis d’économiser plusieurs dizaines de milliers de francs par année par rapport aux conditions reçues dans le passé.

CHRISTOPHE BURRI

Administrateur communal, Commune de Montagny (FR)

“L’avantage pour moi d’utiliser exclusivement Loanboox pour mes demandes de financement est que je vois toutes les offres de manière transparente. Je suis sûr que tous les prêteurs voient ma demande de financement et ainsi, je suis certain de recevoir des offres aux meilleures conditions du marché.”

En plus d’obtenir de meilleures conditions, ces emprunteurs ont profité d’un processus efficace et ont pu comparer les offres de manière intuitive, Par ailleurs, ils ont bien sûr pu bénéficier d’une documentation d’audit transparente durant tout le processus. 

En résumé, les données et notre expérience montrent clairement que les demandes exclusives conduisent à: 

  • Moins d’efforts et un gain de temps puisque toutes les offres sont comparées automatiquement au même endroit
  • Deux fois plus d’offres puisque les investisseurs n’ont pas reçu les demandes par d’autres canaux
  • … ce qui entraîne: une baisse des taux due aux gains d’efficacité et à une compétitivité accrue

Pour le rendre encore plus attractif, nous vous proposons une offre limitée jusqu’à la fin de l’année 2020: publiez votre demande de financement exclusivement sur Loanboox et vous bénéficierez de meilleures offres et d’une réduction supplémentaire de 25% sur les frais de transaction de Loanboox.  

Cela vous semble intéressant? Connectez-vous pour commencer votre demande de financement en choisissant “Demande exclusive” comme objet de financement. 

Besoin de plus d’informations? Appelez-nous (055 220 78 20), écrivez-nous par chat ou par email. Nous serions ravis de vous aider.