Le Temps: Les communes pourront émettre des obligations sur internet

by | Sep 8, 2018 | Emprunter, Médias

Aktuelle Neuigkeiten zu Loanboox Blog Bild Strategie

La plateforme de Loanboox, qui rapproche les emprunteurs et les investisseurs, permettra dès fin septembre de créer des obligations sans passer par une banque.

Mettre de la transparence dans le marché de la dette, c’est l’objectif de Loanboox. Pour Stefan Mülhemann, son fondateur et directeur général, lever de l’argent était tout simplement «trop opaque, trop fastidieux, trop cher, pas assez innovant», surtout pour les émetteurs publics. Les outils numériques peuvent y remédier, avait jugé ce Bâlois.

C’est ainsi qu’après un sondage auprès d’emprunteurs publics, il crée Loanboox, une plateforme de financement, il y a deux ans à Zurich. Cantons, communes ou sociétés parapubliques peuvent demander de l’argent à des investisseurs institutionnels (banques, caisses de pension, assurances) sans intermédiaire et en l’espace de quelques jours et quelques clics.

En passant par une banque ou un courtier, nous ne savons pas qui sont les prêteurs potentiels ni les offres qu’ils ont articulées. Ici, je peux voir toutes les propositions et choisir celle qui convient le mieux.

détaille Pierre Schweiter, directeur du département des finances et membre de la direction de Viteos, le fournisseur d’énergie du canton de Neuchâtel, qui a utilisé la plateforme à plusieurs reprises. Viteos n’a pas calculé précisément l’évolution de son coût de financement, mais Pierre Schweiter l’affirme, il a baissé. Pas seulement en raison de frais moins élevés, mais aussi de taux plus bas, qui s’affichent «un peu comme sur Ricardo.ch». Des taux plus bas, voire négatifs, ajoute Michel Zeder, secrétaire général adjoint des finances de Thônex (GE), l’une des premières communes à avoir testé l’outil il y a dix-huit mois. En outre, ajoute le responsable, elle permet d’être en contact avec des bailleurs auxquels il n’aurait jamais accès autrement.

Archives

Sharing is caring : )