Loanboox atteint une forte croissance de son chiffre d’affaires  et une attractivité grandissante pour les financements  immobiliers en 2023

Loanboox atteint une forte croissance de son chiffre d’affaires et une attractivité grandissante pour les financements immobiliers en 2023

Loanboox, l’une des principales plateformes européennes de levée de financement par emprunt, a poursuivi sa croissance en 2023 et a augmenté son chiffre d’affaires de +95% par rapport à l’année précédente.

Le segment Real Estate a connu une évolution particulièrement encourageante. Les résultats en
Suisse, en Allemagne ainsi qu’en France dégagés à partir des financements immobiliers commerciaux et de Software-as-a-Service ont augmenté de plus de 300 pour cent par rapport à
l’année précédente. Le segment Financements Communaux / Public and Near-Public a également
poursuivi son développement en Suisse, en France et en Autriche. En témoignent les financements
destinés aux hôpitaux, maisons de retraite et de soins, aux STEP ainsi qu’aux entreprises d’énergie
et de transport qui ont contribué aux bons résultats.


“Nous avons étendu avec succès notre plateforme au secteur Real Estate, où nous avons connu un
développement réjouissant. Nous sommes satisfaits de l’exercice écoulé et avons pu poursuivre sur la voie de l’efficacité du capital en doublant le chiffre d’affaires tout en réduisant les coûts. Pour 2024, nous anticipons un grand potentiel de continuer à faire progresser la digitalisation des financements”, explique Urs Meier, CEO de Loanboox.


Pour 2024, la poursuite de la croissance dans tous les secteurs d’activité sur les principaux
marchés européens est au programme.

Immobilier: confirmation en Suisse, premiers succès en Allemagne et en France

Loanboox est actif dans le segment Real Estate depuis 2022. Les résultats obtenus dans ce secteur
d’activité contribuent à hauteur de 40% du chiffre d’affaires total du Groupe sur l’année écoulée.
En 2023, un volume d’emprunt de plus de CHF 400 millions a pu être levé en Suisse, en Allemagne
ainsi qu’en France pour des projets immobiliers à vocation différente (logements, bureaux,
commerces, hôtels). Le montant moyen des crédits s’est élevé à CHF 15 millions et le plus gros
volume de crédits négociés par transaction s’est élevé à CHF 60 millions.

Dans un contexte de marché difficile, marqué par une forte hausse des taux d’intérêt et de
grandes incertitudes dans le secteur immobilier, il est apparu que l’optimisation des conditions de
financement et leur traitement efficace grâce à l’appariement automatique des prêteurs avec une
gestion active de la dette revêt d’une importance capitale. Dans cette optique, Loanboox apporte
une valeur ajoutée considérable et un savoir-faire à ses clients grâce à ses services
d’intermédiation (opérations de financement ou refinancement) et à sa solution logicielle.

SaaS: déploiement du Debt Management module

En 2023, le nouveau module Debt Management, qui permet de gérer et d’analyser les portefeuilles
de capitaux d’emprunt de manière simple et claire, a été développé de manière prioritaire. Le
produit, conçu comme Software-as-a-Service, est une solution à 360° pour les responsables du
financement. Ses principales fonctionnalités sont la gestion et l’analyse du portefeuille de dette,
la planification de levées de financement, l’analyse du marché et des scénarios ainsi que la
surveillance des covenants.

Secteur Public: part de marché confirmée en Suisse

En Suisse, Loanboox est un partenaire essentiel du Secteur Public depuis 2016. En 2023, sa
position de première plateforme de financement numérique pour les communes et les cantons
s’est confirmée. A cela s’est ajouté un nombre croissant de financements accordés aux
emprunteurs parapublics, notamment dans les secteurs de la santé, de l’approvisionnement en
eau et en énergie ainsi que les transports. Au total, en 2023, le segment Public and Near-Public a
traité, pour tous les marchés européens où Loanboox est actif, plus de 1’000 demandes pour un
volume de plus de CHF 12 milliards. L’élaboration de stratégies de financement, la simulation
des coûts d’emprunt et les analyses de portefeuille ont été particulièrement demandées. Tous
secteurs d’activité confondus, Loanboox a négocié plus de CHF 31 milliards de volume de crédit
depuis sa création.

Contacts:

Swiss Fintech AG / Loanboox
Sarah Tinguely, Responsable région Suisse romande
Urs Meier, CEO
Talacker 50, 8001 Zürich
+41 55 220 78 00, press@loanboox.com

Loanboox double son chiffre d’affaires au premier semestre: forte dynamique dans les nouveaux segments du financement immobilier et SaaS

Loanboox double son chiffre d’affaires au premier semestre: forte dynamique dans les nouveaux segments du financement immobilier et SaaS

Loanboox boucle le premier semestre 2023 avec succès et a enregistré une croissance réjouissante dans les financements communaux, immobiliers et Software-as-a-Service (SaaS). Au total, des financements à hauteur de 2 milliards de CHF ont été conclus via Loanboox au cours des six premiers mois. La fintech double ainsi son chiffre d’affaires par rapport à la même période de l’année précédente.

Dans le secteur des financements communaux, avec lequel Loanboox a débuté il y a plus de six ans, la position de leader du marché en Suisse s’est encore renforcée. La nécessité pour les emprunteurs d’obtenir des conditions de financement compétitives est élevée et continue d’augmenter en raison de la volatilité des taux d’intérêt.

Forte dynamique de croissance dans le domaine des financements immobiliers

Le secteur Real Estate en particulier, dans lequel Loanboox est actif depuis un peu plus d’un an, a connu une forte croissance et contribue déjà à près de 40 pour cent du chiffre d’affaires: dans un contexte de marché difficile avec des taux d’intérêt en hausse, des transactions d’un volume de plus de 160 millions de CHF ont pu être conclues au premier semestre 2023. Ces transactions se traduisent par des gains d’efficacité significatifs pour le prêteur et par des économies d’intérêts significatives pour l’emprunteur.

Parmi les clients de Loanboox figurent des sociétés immobilières telles que Ina Invest AG, cotée à la bourse suisse SIX, ainsi que des fonds immobiliers et des coopératives d’habitation.

SaaS: Loanboox étoffe encore son outil de financement

Depuis début 2022, Loanboox est également actif dans le domaine du Software-as-a-Service et propose aux clients des solutions en marque blanche qui permettent de se procurer et de gérer efficacement des emprunts. En 2023, le logiciel a été enrichi de fonctionnalités essentielles et comprend de nouveaux outils pour la gestion de portefeuille, l’analyse de scénarios ainsi que le suivi des covenants.

Au cours des derniers mois, plusieurs entreprises ont déjà opté pour l’utilisation du logiciel, comme par exemple Refolio Real Estate AG :

«Le logiciel nous permet de gérer tous les aspects de nos financements immobiliers de manière centralisée. Il nous aide à prendre des décisions et à faire des prévisions basées sur des données, mais aussi à établir des rapports et à assurer la traçabilité. Les listes Excel appartiennent définitivement au passé», déclare Nicola Haas, CEO Refolio Real Estate AG.

Une nouvelle équipe de direction prend le relais

Urs Meier, déjà membre de la direction, devient le nouveau CEO de Loanboox. Il reprend ainsi les fonctions de Philippe Cayrol, qui quittera l’entreprise fin juillet à sa demande et relèvera un nouveau défi après environ trois ans passés au sein de l’entreprise. Outre Urs Meier, Dario Zogg (Chief Technology Officer) et Dominique Hügli (Chief Product Officer) complètent la direction.

Au sein du conseil d’administration, c’est le Dr. Felix R. Ehrat qui assurera désormais la présidence. Il fait partie de cet organe depuis 2020.

“Loanboox est l’une des fintechs les plus connues de Suisse et a fait progresser avec succès la numérisation dans le domaine du Marketplace Lending. En tant que président du conseil d’administration, je me réjouis de pouvoir désormais participer activement au développement futur de l’entreprise et je souhaite beaucoup de succès à la nouvelle direction. L’ensemble du conseil d’administration remercie Philippe Cayrol pour sa précieuse contribution et lui souhaite le meilleur pour la suite de son parcours”, déclare Felix R. Ehrat.

Felix R. Ehrat a été pendant de nombreuses années partenaire senior du cabinet d’avocats Bär & Karrer ainsi que membre du comité de direction et General Counsel de Novartis. Dans le cadre de sa carrière professionnelle, il a acquis une vaste expérience dans le domaine des services financiers en tant que président et membre du conseil d’administration de plusieurs banques.

Stefan Mühlemann, le fondateur de Loanboox, quitte son poste de président pour des raisons de santé, mais reste membre du conseil d’administration. Le conseil est complété par Oliver Lang, qui fait partie du conseil d’administration depuis 2022.

Pourquoi opter pour une stratégie de mix d’hypothèques?

Tout d’abord, il faut savoir que le choix d’un financement hypothécaire optimal dépend non seulement des attentes en matière de taux d’intérêt, mais aussi de la propension et de la capacité à prendre des risques de l’emprunteur.  Dans cet article, notre responsable du financement immobilier Patrick Zurfluh explique pourquoi il préconise un mix d’hypothèques dans la situation actuelle du marché.

Achterbahnfahrt auf dem Zinsmarkt und was das für Immobilienfinanzierungen bedeutet

Les marchés actuels des taux d’intérêt aux États-Unis et en Europe ressemblent à de folles montagnes russes (image : Depositphotos)

La Réserve fédérale des États-Unis (Fed) se dirige vers un niveau de taux directeur de cinq, voire six pour cent. La Banque centrale européenne (BCE) suit son homologue américaine avec un temps de retard et vise bientôt la barre des 4%. Il y a à peine trois ans, le 15 mars 2020, la Fed avait fixé la fourchette de taux d’intérêt entre 0 et 0,25% et l’a laissée là pendant exactement deux ans. Le 16 mars 2022, la première hausse du taux directeur de 25 points de base a eu lieu. Entre-temps, elle l’a augmenté de 425 points de base, et ce en l’espace d’à peine onze mois. Pendant ce temps, la BCE a augmenté ses taux directeurs de 300 points de base en l’espace de six mois (entre juillet 2022 et février 2023).

La dernière fois que les Etats-Unis ont connu une telle ascension, c’était en 2003, lorsque le taux d’intérêt s’élevait à 5,25% (2006/2007), le niveau le plus élevé des années 2000. La Réserve fédérale dépassera-t-elle encore ce niveau cette fois-ci ? Et avec elle, les banques centrales européennes ? Et qu’est-ce que cela signifie pour le taux directeur suisse, qui se situe actuellement à un modeste 1,0%, après être resté en territoire négatif pendant plus de sept ans (depuis le fameux 15 janvier 2015).

Pour rester dans l’image des montagnes russes : il est conseillé d’attacher sa ceinture de sécurité avant d’entamer un tour. Surtout si l’on sait que l’on risque de se retrouver dans une course folle. Pendant longtemps, l’hypothèque du marché monétaire a été considérée comme la forme de financement la moins chère. Une hypothèque à taux fixe à long terme était également judicieuse en période de taux bas, afin de se prémunir contre des taux d’intérêt plus élevés.

Le financement soumis aux anticipations inflationnistes

Actuellement, la différence de taux d’intérêt entre une hypothèque à taux fixe de dix ans et une hypothèque du marché monétaire est de 80 points de base. Cela correspond à environ 40% de la charge d’intérêts d’une hypothèque du marché monétaire. Mais cette différence se réduira à 30 ou 40 points de base si la prochaine hausse du taux directeur de la BNS intervient en mars 2023. Par conséquent, les hypothèques à taux fixe deviendraient plus attrayantes. D’autres facteurs importants à prendre en compte pour les preneurs d’hypothèques sont l’évolution des anticipations inflationnistes et l’inflation réelle. Cette dernière s’élève actuellement à 3% en Suisse, contre plus de 10% aux Etats-Unis ou dans différents pays de l’UE.

Les projections de la plupart des acteurs des marchés financiers prévoient une légère augmentation des taux d’intérêt du marché monétaire dans notre pays – et ce pour toute la prochaine décennie. Les coûts supplémentaires qui en découlent pour une hypothèque à taux fixe sur dix ans se cumulent sur toute la durée et représentent environ 5% des charges d’intérêts d’une hypothèque du marché monétaire. Si la pression inflationniste devait s’atténuer dans les mois et années à venir, les taux directeurs et donc les coûts des hypothèques du marché monétaire pourraient à nouveau légèrement baisser. La charge d’intérêts globale supplémentaire (coûts d’opportunités) pour une hypothèque à taux fixe de dix ans serait alors d’environ 30%.

La poursuite de l’appréciation du franc suisse ainsi qu’une croissance lente (voire stagnante) dans la zone euro suggèrent un scénario d’inflation plus faible. Des méthodes plus efficaces font en outre baisser les coûts de production et donc les prix de ces mêmes biens. Si cette situation devait se produire, les experts du marché s’attendent à des taux directeurs compris entre 0 et 1%. La charge d’intérêts globale supplémentaire pour une hypothèque à taux fixe de dix ans pourrait alors être de l’ordre de 60%.

Une spirale des prix avec une force centrifuge

Toutefois, si une spirale prix-salaires devait se mettre en place dans les années à venir, les preneurs d’hypothèques devraient s’attendre à une nette hausse de l’inflation. De plus, en raison de la pénurie de main-d’œuvre qualifiée combinée à des facteurs démographiques défavorables (mot-clé : vieillissement de la société = moins d’actifs sur le marché du travail), les experts s’attendent déjà en soi à un niveau de salaire plus élevé à l’avenir. Les effets déflationnistes que l’on a connus au cours des dernières décennies grâce à la mondialisation dans les chaînes de production et de logistique disparaîtront également. Ainsi, des taux directeurs supérieurs à 2 ou 3% seraient à nouveau possibles en Suisse. Et par conséquent, l’hypothèque à taux fixe de dix ans deviendrait une alternative plus avantageuse que l’hypothèque sur le marché monétaire, puisqu’elle permettrait d’économiser environ 25%.

Peu importe comment on tourne la situation et comment les marchés monétaires et les taux d’intérêt évoluent : une période d’incertitude nous attend et les montagnes russes se poursuivront dans les mois, voire les années à venir. Et peut-être pas en pleine lumière du jour, mais dans l’obscurité. C’est pourquoi je pense qu’il convient de miser sur un mélange d’hypothèques (avec des taux d’intérêt et des durées différents) afin de ne pas à avoir agir complétement dans le vide. Dans le cas contraire, un retournement de situation inattendu pourrait se produire un jour – et l’on pourrait être éjecté du virage avec de graves conséquences.

À propos de l’auteur :

Patrick Zurfluh est responsable du financement immobilier (Head of Real Estate Financing) chez Loanboox. Dans ses articles d’opinion, il expose des thèmes relatifs au financement des immeubles rendement ainsi qu’à la gestion de la dette. Il y donne des conseils pratiques et des astuces.

La coopérative d’habitation d’Aarau et environs (ABAU) économise CHF 500’000

La coopérative d’habitation d’Aarau et environs (ABAU) économise CHF 500’000

La coopérative d’habitation d’Aarau et environs (ABAU) a conclu avec succès un financement de crédit de construction d’un montant de CHF 17 millions avec le soutien de Loanboox Real Estate. Elle a ainsi économisé CHF 500’000 en frais d’intérêts.

La coopérative d’habitation d’Aarau et environs (ABAU) a conclu un financement de crédit de construction d’un montant de CHF 17 millions. La demande de financement a rencontré un grand engouement. Avec le capital levé, ABAU réalise un nouveau bâtiment moderne de 42 appartements à Aarau.

La coopérative d’habitation a mandaté Loanboox Real Estate pour mener à bien le processus de financement et le suivi technique du financement du projet pendant toute la phase de construction. Grâce à la structure de financement optimisée, ABAU a pu conclure un financement SARON flexible au lieu d’un crédit de construction coûteux. La large diffusion de la demande sur le réseau Loanboox a également porté ses fruits : les marges offertes se situaient dans une fourchette de 0,40% à 0,80%.

Au total, la coopérative d’habitation économise ainsi près de 500 000 CHF de frais d’intérêts sur la période de construction de deux ans par rapport aux marges de crédit de ses hypothèques existantes. La marge d’intérêt pondérée en fonction du capital sur l’ensemble du portefeuille de crédits a pu être réduite de 30% grâce au nouveau financement avantageux.

Bruno Alberti, président de la coopérative d’habitation d’Aarau et environs (ABAU) se montre satisfait :

«Je ne m’attendais pas à ce que Loanboox nous permette d’économiser autant de frais d’intérêt tout en structurant le financement de la construction de manière aussi efficace. Les offres des trois meilleures prêteurs étaient si intéressantes que nous avons contracté une deuxième hypothèque de CHF 5 millions auprès d’un deuxième établissement, remplaçant ainsi un emprunt existant.»

Etude de cas: Société coopérative à Genève

Etude de cas: Société coopérative à Genève

Une coopérative d’habitation a économisé CHF 162’000 en travaillant avec Loanboox Real Estate dans le financment des travaux de rénovation. Découvrez les détails dans cette étude de cas.

Situation initiale

Une coopérative d’habitation, basée à Genève, doit financer les travaux de rénovation (assainissement des façades et des balcons ainsi que des travaux Minergie) prévus dans l’un de ses immeubles.

La coopérative a mandaté Loanboox Real Estate pour mener à bien le processus de financement, avec les objectifs suivants:

  • Conseil dans la structuration du financement (fonds de roulement, fonds propres, subventions, fonds étranger)
  • Trouver les meilleures conditions d’intérêt dans un marché turbulent
  • Soutien d’experts durant tout le processus: communication avec les prêteurs et les autres parties prenantes (OFL, notaire, etc.), création de la documentation, reporting etc.
  • Digitalisation du processus de financement

Résultats

 

  • Des taux d’intérêt attractifs: CHF 162’000 économisés en charges d’intérêt (réduction de la marge de crédit de 60% (de 100 bps à 40 bps)
  • Réduction de la charge de travail de plus de 50%
  • Conclusion avec un nouveau prêteur
  • Tous les documents accessibles digitalement
  • Meilleure compréhension du marché grâce au support de l’équipe Loanboox

Grâce à Loanboox, la coopérative a économisé CHF 162’000!

En plus, j’ai beaucoup apprécié le travail très professionel de l’équipe, les bons conseils et la relation sympa.

georges baehler

Président et membre de plusieurs coopératives d'habitation, et membre du comité de Coopératives d'habitation Suisse

Invitation au webinaire : le financement immobilier numérique pour les coopératives d’habitation et les fondations pour le logement

Un aperçu exclusif ! Découvrez comment Loanboox Real Estate peut vous faire épargner des milliers de francs en réduisant vos coûts de financement jusqu’à 20%. 

Pour cela, nous vous invitons à participer à notre webinaire. 

Quand? 

Mardi, 6 septembre à 11h – virtuel via Zoom ou via connexion téléphonique.

Programme

11.00    Introduction de Sarah Tinguely, Responsable région Suisse Romande

11.05    Présentation Loanboox Real Estate:

  • Que propose Loanboox Real Estate?
  • Quels sont les avantages et les inconvénients par rapport à la manière traditionnelle d’obtenir un financement ?
  • Aperçu de la plateforme : Comment fonctionne un refinancement via Loanboox Real Estate ?

11.30    Discussion et exemple pratique d’une coopérative d’habitation dans le canton de Zurich

11.45    Fin du webinaire

Vos hôtes

Sarah Tinguely, Responsable région Suisse Romande

Andi Burri, Co-fondateur & Directeur Loanboox Suisse

Plus d’informations

Si vous souhaitez vous informer au préalable – vous trouverez ici plus d’informations sur Loanboox Real Estate.

La date ne convient pas ? 

Sarah Tinguely se fera un plaisir de vous présenter personnellement Loanboox Real Estate. Convenez d’un entretien de conseil gratuit ici