Hausse des taux directeurs et craintes de récession

La première partie de l’année 2022 a été difficile. Les hausses des taux directeurs et les craintes de récession suscitent actuellement beaucoup de discussions. A quelles évolutions doit-on prêter attention ? Quelles attentes les experts ont-ils pour le second semestre 2022 ? Et quel est l’impact des événements actuels sur Loanboox ?

La Banque nationale suisse (BNS) a devancé la Banque centrale européenne (BCE) et, pour lutter contre la hausse de l’inflation, a augmenté à la mi-juin son taux directeur de 0,5%. Le marché s’est quelque peu calmé après cette hausse – les taux d’intérêt de référence stagnent actuellement à un niveau élevé.

Le graphique ci-dessous illustre ces événements et leur impact sur les taux d’intérêt de référence.

Evolution du taux d'intérêt

Qu’est-ce que cela signifie pour les prêts communaux ?

Vous trouverez plus de détails et d’informations sur l’actualité économique mondiale et sur l’évolution sur Loanboox dans le Market Update du mois de juillet.

Guerre, pandémie et inflation : une mise à jour des taux d’intérêt

Les événements mondiaux actuels exigent beaucoup de l’économie et rendent la situation sur les marchés financiers et les taux d’intérêt peu claire. Dans quelle mesure les taux d’intérêt ont-ils augmenté ? Quelles en sont les raisons ? Nous vous tenons au courant.

La guerre en Ukraine continue de faire monter les prix et d’alimenter des taux d’inflation déjà élevés. La pression inflationniste croissante est également ressentie par les banques centrales : comme elle l’avait annoncé avant la guerre en Ukraine, la banque centrale américaine (FED) a augmenté une première fois ses taux directeurs de 0,25% mi-mars. Une première hausse des taux de la Banque centrale européenne (BCE) est attendue au cours du second semestre.

Le graphique ci-dessous illustre ces événements et leur impact sur les taux d’intérêt de référence.

Courbe taux de réference

Il est clair que les effets de la guerre ont encore une fois fortement stimulé les taux d’intérêt.

Qu’est-ce que cela signifie pour les prêts communaux ?

Bien que la Banque nationale suisse (BNS) évolue dans le sillage de la BCE en matière de politique monétaire et qu’une hausse du taux directeur n’est pas encore en vue, les développements internationaux ont des répercussions sur la situation des taux d’intérêt en Suisse. Une politique monétaire plus restrictive attendue fait fortement grimper les taux d’intérêt à long terme.

Le graphique ci-dessous compare les taux d’intérêt moyens offerts aux communes sur Loanboox par tranche d’échéance au 4e trimestre 2021 et ceux du 1er trimestre 2022. Là aussi, on constate une nette évolution : pour les durées de 3 à 5 ans, les taux d’intérêt ont augmenté de 30 points de base, et même de 41 points de base entre 5 et 8 ans.

Zinsanstieg Gemeinde-Darlehen

Vous trouverez dans notre dernier article de blog sur ce thème des informations sur les pénalités d’intérêt sur les dépôts et des conseils et astuces permettant aux gestionnaires financiers de se protéger en cette période de turbulences.

Personne ne peut prédire l’évolution des taux d’intérêt. Il est toutefois clair que l’inflation jouera le rôle principal et déterminera le rythme des banques centrales. Si, à moyen terme et contre toute attente, le taux d’inflation dépasse la barre des 2%, les taux directeurs, et donc la BNS, seront soumis à une pression accrue.

Vérification de votre stratégie de financement ?

Vous n’êtes pas sûr de savoir comment évaluer les mouvements actuels du marché et quel impact cela aura sur votre portefeuille ? Nous nous ferons un plaisir de vous aider à trouver la stratégie de financement optimale.    

Hausse des taux d’intérêt sur les prêts communaux ?

Les banques centrales resserrent progressivement la vis sur les taux d’intérêt.  Cet éloignement d’une politique monétaire souple déstabilise les marchés financiers, les derniers jours et semaines ont été très volatils. Pourquoi les taux d’intérêt augmentent-ils si soudainement ? Les ajustements de taux d’intérêt ont-ils déjà touché les prêts communaux ? Et que peuvent désormais faire les boursiers et administrateurs des finances maintenant ?

En raison de crises à répétition, les taux d’intérêt sont au plus bas depuis des années. La “politique de l’argent bon marché”, impulsée par la politique monétaire expansive des banques centrales du monde entier, a provoqué un boom sur les marchés financiers ces dernières années. Les classes d’actifs à faible risque, comme les obligations d’État ont progressivement perdu de leur attrait en raison des baisses répétées des taux d’intérêt. 

Mais un retournement de tendance est désormais en vue. 

Que s’est-il passé et pourquoi les taux d’intérêt augmentent-ils soudainement ?  

«Les intérêts des obligations augmentent, tout comme la volatilité. Des taux plus élevés contribuent toujours aux incertitudes boursières .»

estime Matthias Geissbühler, Chief Investment Officer de Raiffeisen Suisse, dans son article de blog 

Les raisons de la hausse des taux d’intérêt sont multiples. Les taux d’inflation, qui augmentent de mois en mois partout dans le monde depuis un an (dernièrement 7% aux Etats-Unis, 5,3% dans la zone euro), y jouent un rôle central. Seule la Suisse est un cas d’exception.  

Jusqu’à la fin de l’année dernière, les économistes et les banques centrales supposaient qu’il s’agissait d’effets temporaires, dus aux perturbations des chaînes d’approvisionnement internationales et à la forte hausse des prix de l’énergie.  

Depuis quelques semaines, on se demande de plus en plus si ces effets ne sont que temporaires. En tout cas, la Réserve fédérale (FED) a annoncé les premières hausses de taux d’intérêt pour le mois de mars. Les experts soupçonnent d’autres hausses de taux cette année. La Banque centrale européenne (BCE) n’exclut plus de franchir ce pas avant la fin de l’année. En revanche, la Banque nationale suisse (BNS) s’en tient pour l’instant aux taux d’intérêt négatifs et attend la réaction de la BCE.   

 Le graphique ci-dessous illustre ces événements et leur impact sur la courbe des taux. 

Évolution de la courbe des taux de référence

Ces variations de taux d’intérêt ont-elles déjà touché les prêts communaux ?

Oui, iIs deviennent plus chers. Un coup d’œil sur nos données le montre :  

Pour des durées comprises entre 3 et 8 ans, le taux a augmenté de 24 points de base par rapport au troisième trimestre 2021.

Remontée des taux d'intérêt des prêts communaux

Est-ce qu’il n’y aura bientôt plus de taux de pénalité sur les dépôts ?

Au cours de la dernière année, de nombreux établissements financiers ont continuellement réduit les limites des clients du secteur public (nous avions écrit à ce sujet). Certains clients nous signalent que cette tendance se poursuit et que des taux de pénalité sont également appliqués sur des plus petits montants (réduction des limites d’exonération).  

Selon toute probabilité, un ajustement des taux d’intérêt de pénalité sur les comptes devrait être précédé par une hausse des taux d’intérêt de banque centrale. Par conséquent, il ne faut pas s’attendre à ce que les taux d’intérêts de pénalités soient levés dans un avenir proche.

Les taux d’intérêt vont-ils continuer à monter ? 

Les signaux sont clairs. Mais il n’y a aucune certitude. Les prévisions de la BCE elle-même, tout comme celles des “acteurs professionnels du marché” qu’elle a interrogés, voient déjà la perspective d’une baisse du taux d’inflation en dessous de 2% pour l’année prochaine – après être monté jusqu’à 3% cette année. Néanmoins, les craintes que l’inflation ne reste pas temporaire suffisent déjà à faire bouger les taux d’intérêt du marché.

Quels sont les risques d’une hausse des taux d’intérêt et que peut faire votre commune pour y faire face ? 

Il n’y a en soi aucun risque associé aux augmentations de taux d’intérêt, à moins que votre commune / organisation n’ait pas pris en compte une augmentation des taux d’intérêt dans sa stratégie de financement.

Nos conseils:  

  • Vérification régulière de la stratégie de financement : fixer des seuils de déclenchement à partir desquels la stratégie de financement actuelle doit être reconsidérée (par ex. Lorsque la BNS adapte le taux directeur).
  • Analyse du portefeuille :  
    • Quelle est l’influence d’éventuelles augmentations des taux d’intérêt sur le portefeuille et sur la durée résiduelle pondérée ainsi que sur le taux d’intérêt pondéré ?
    • Le portefeuille comporte-t-il beaucoup de prêts à court terme ? Ou votre commune/organisation a-t-elle une répartition saine ?
    • Si le portefeuille comporte de nombreux prêts à court terme, il est recommandé de se couvrir avec des échéances plus longues.
  • Planification anticipée de vos nouveaux financements et refinancements pour vos dépenses et investissements à venir.
  • Informez-vous régulièrement ou consultez des experts – le marché est très volatil. Nous vous soutenons avec plaisir.

    Vous souhaitez approfondir le sujet ? 

    Vérification de votre stratégie de financement ?

    Vous n’êtes pas sûr de savoir comment évaluer les mouvements actuels du marché et quel impact cela aura sur votre portefeuille ? Nous nous ferons un plaisir de vous aider à trouver la stratégie de financement optimale. 

    Les prêts entre communes – une alternative utile contre les taux négatifs

    Les prêts entre communes – une alternative utile contre les taux négatifs

    Aktuelle Neuigkeiten zu Loanboox Blog Bild Sparschwein

    Jusqu’à présent, il était très courant pour les communes de garder leur capital excédentaire sur leurs comptes bancaires. Mais maintenant que de plus en plus de banques abaissent leur limite d’exonération sur les comptes et que les communes doivent ainsi payer des intérêts négatifs également sur les comptes d’épargne, il est temps de réfléchir à des alternatives. Nous vous en présentons une.

    L’époque dans laquelle mettre de l’argent de côté était encore récompensé par des intérêts est révolue. La commune de Zuchwil, dans le canton de Soleure, devait payer 10 000 francs par an pour un avoir d’un million de francs, car des limites lui ont été imposées. Beaucoup trop, a estimé le responsable des finances qui a dû élaborer une nouvelle stratégie pour la gestion des liquidités de sa commune. Zuchwil n’est qu’un exemple parmi tant d’autres, et les alternatives aux taux d’intérêt négatifs représentent beaucoup de travail pour les communes : (pré-)financement des organismes publics associés, versement anticipé des cotisations de retraite ou des contributions cantonales, ouverture de plusieurs comptes dans différentes banques et gestion de ceux-ci.

    Mais il existe un autre moyen d’utiliser judicieusement le capital communal excédentaire pour éviter les intérêts négatifs. Par exemple, en aidant d’autres communes, emprunteurs ou associations de droit public, à financer des projets. En effet, la marge de manœuvre financière est grande.

    Sarah Tinguely, responsable de la région Suisse romande, explique comment cela fonctionne concrètement avec Loanboox :

    «Les communes qui disposent de liquidités excédentaires peuvent ainsi agir en tant que prêteurs auprès de communes ou d’associations de communes ayant des besoins en financement. Cela se produisait déjà sous une forme similaire lorsque les communes prêtent à leurs organismes associés – par exemple des associations de communes. Pour les communes disposant de liquidités importantes, c’est un bon moyen de «placer» leur capital de manière plus rentable et plus sûre, tout en aidant une autre institution de droit public en Suisse.»

    Que doivent faire les communes pour prêter à d’autres emprunteurs publics via Loanboox? Andi Burri, co-fondateur et directeur général de Loanboox Suisse nous explique :

    «Les communes qui souhaitent placer leurs liquidités excédentaires auprès d’autres emprunteurs du secteur public via Loanboox à court ou à long terme peuvent s’inscrire directement sur Loanboox ou contacter leur interlocuteur soit par téléphone au 055 220 78 20, soit par email à info@loanboox.ch. Nous savons par expérience que les organismes étroitement liés au droit public, qui ont des structures et besoins connus par les communes, sont des contreparties particulièrement intéressantes.»

    Que doivent prendre en compte les communes lorsqu’elles veulent prêter de l’argent à d’autres communes?

     

    Grâce à l’expérience que nous avons acquise en traitant plus de 1800 transactions, nous pouvons vous montrer à quel point il est facile d’investir de cette manière et ce que vous devez clarifier au préalable.

    Les points les plus importants :

    • Vérifiez le règlement de votre organisation pour savoir si votre commune est autorisée à accorder des prêts à d’autres emprunteurs en vertu du droit public. Dans de nombreuses communes suisses, cela est autorisé dans des conditions cadres claires.
    • Décidez si vous voulez agir de manière indépendante ou si vous voulez utiliser notre service.
    • Avez-vous besoin d’une expertise pour évaluer les risques de crédit des contreparties ? Nous ou nos partenaires seront heureux de vous aider.
    • Profitez de notre évaluation efficace et fondée sur l’expérience des conditions actuelles du marché.

    Cela vous semble intéressant ? Contactez-nous, nous discuterons avec vous de toutes les prochaines étapes.

    Le vaccin et les marchés financiers

    Le vaccin et les marchés financiers

    Alles wird gut, möchte man angesichts der hoffnungsvoll stimmenden Nachrichten über bald bereitstehende Covid19-Impfstoffe sagen. Und zumindest die Finanzmärkte stimmen in dieses Credo mit ein. Doch ist das nur eine Moment-Aufnahme oder schon ein Signal für einen weltweit synchronen Aufschwung?

    Die Ankündigung, dass gleich mehrere Impfstoffe gegen das Virus noch innerhalb dieses Jahres eine Zulassung bekommen könnten, hat nicht nur die Kurse der jeweiligen Pharma-Unternehmen nach oben schnellen lassen, sondern auch die Börsen generell beflügelt. Obwohl viele Details – wie beispielsweise die Distribution der Vakzine – noch nicht geklärt sind, wird der Aufschwung auf den Märkten quasi vorweggenommen. Das gilt sowohl für die Entwicklung der Realwirtschaft, als auch für die Chancen an den Kapitalmärkten. Weltweit sind Investoren optimistisch gestimmt. Die Frage ist jedoch: Welche Faktoren können diese Entwicklung beeinflussen? Und an welchem Ausgangspunkt stehen wir tatsächlich?

    Noch ist Corona omnipräsent

    Der makroökonomische Hintergrund ist derzeit mit Sicherheit konstruktiver als noch im Sommer oder gar im Frühjahr. Obwohl die zweite Infektionswelle seit Wochen rollt, hat es die Wirtschaft bislang nicht so hart getroffen. Das liegt zum einen daran, dass die Regierungen in Europa einen kompletten Lock-Down bisher zu vermeiden versucht haben. Der internationale Warenverkehr beispielsweise läuft weitgehend ungehindert – das war während der ersten Welle nicht der Fall. Zum anderen hat man aus den Erfahrungen der Krise im Frühjahr gelernt, das schafft in vielfacher Hinsicht eine bessere Basis. Das ist die gute Nachricht.

    Unsicherheitsfaktor USA

    Doch noch steigen die Covid19-Infektionszahlen in den meisten Ländern weiter oder stagnieren zumindest auf hohem Niveau. Die USA kämpfen gegen eine dritte Welle, käme es dort zu neuen Lockdowns, hätte das sicherlich eine schwächere Konjunkturaktivität zur Folge. Hinzu kommt, dass eine Einigung im Kongress auf das von der Wirtschaft so dringend benötigte Stützprogramm noch nicht in Sicht ist – das spielt für die Entwicklung der Finanzmärkte weltweit ebenfalls eine grosse Rolle.

    Power-Prognose mit kleinen Schönheitsfehlern

    Diese recht ambivalente Gemengelage macht eine exakte Prognose schwierig und dennoch: die Ankündigung der Impfstoffe und die Hoffnung auf eine baldige Rückkehr zur Normalität ist ein euphorisierendes Signal. Selbst nochmalige, durch Corona verursachte konjunkturelle Rückschläge – so die Rechnung vieler Finanzexperten – könnten nach dem Beginn einer flächendeckenden Impfung rasch ausgeglichen werden. Sie erwarten eine Rückkehr des BIP in der Eurozone auf Vor-Corona-Niveau bis Ende 2022. Die Fähigkeit zu einer schnellen wirtschaftlichen Erholung habe sich bereits in diesem Sommer gezeigt, heisst es.

    Investoren behalten diese Entwicklung im Auge. Es ist klug, sich jetzt schon Gedanken über die Zeit nach der Pandemie zu machen. 

    Sie wollen jetzt schon investieren? Informieren Sie sich über sichere Anlagemöglichkeiten auf Loanboox.

    AGEFI – Loanboox, des financements même en temps de crise

    La semaine dernière, l’AGEFI s’est intéressé aux fintech qui ont réussi à traverser la crise avec succès. Loanboox en fait partie.

    Le confinement a créé un effet d’aubaine pour les start-up actives dans les services financiers en ligne. Elles ont investi des niches où les banques sont peu présentes.

    “Les demandes de financement sur notre plateforme ont augmenté de plus de 100% en mars et avril par rapport à la même période l’an dernier, ce qui représente 4 milliards de francs demandés, se réjouit Sarah Tinguely, Business Development Manager chez Loanboox. Ce boom est principalement dû au besoin en financement pour pallier la crise du Covid-19.”

    La fintech zurichoise met en relation emprunteurs et investisseurs. Elle est présente sur six marchés et compte plus de 50 collaborateurs, dont une trentaine en Suisse.

    Le montant total conclu pendant le confinement s’est élevé à 1.7 milliard de francs (+125%), dont 400 millions (+60%) du côté romand. “Cette pandémie a montré que notre modèle fonctionne. La possibilité d’avoir une plateforme à portée de main en tout temps constitue un avantage considérable pour les emprunteurs et les investisseurs”, estime Sarah Tinguely.

    Loanboox se dit indépendante, et assure n’avantager aucune institution. “Notre objectif est de collaborer avec les banques et les assurances pour développer de nouveaux produits”, explique la responsable du marché romand. En Suisse, la fintech compte une dizaine de partenaire.